L’association

Historique

La société de  » Musique Union  » prend forme lors de sa première Assemblée Générale, le 16 janvier 1958, comptant à son actif sept musiciens.
Elle connait une belle époque dans les années 60, quand une vingtaine de musiciens organise de grandes fêtes sous des chapiteaux montés par les musiciens eux-mêmes.

Malheureusement, cette période d’or s’estompe dans les années 70, jusqu’en 1974, où les 4 musiciens restants et leur directeur décident de relancer l’association.
Tous les espoirs sont alors fondés sur les jeunes en cours de formation au sein de la société.
Ce n’est que lors de son Assemblée Générale du 4 novembre 1978 que la Musique Union recompose enfin un comité digne de son nom.

En 1988, Alfred Cuntz passe la Baguette à Alfred Kreiss (Freddy) qui prend la direction des 14 musiciens membres.
Dès lors, la Musique Union entreprend l’extension de son répertoire, en y ajoutant des morceaux de tous styles, passant du Jazz au Folklore, passant par les musiques de films et les morceaux plus classiques, pour arriver à des morceaux plus modernes, voir contemporains.

Au fil des années, la Musique Union ne cesse de s’agrandir, créant une Formation des Jeunes ainsi qu’une Formation Folklorique venant s’ajouter à la Grande Formation.
La Grande Formation, composée à ce jour de plus d’une soixantaine de musiciens, collectionne les trophées, se parant même d’un niveau d’excellence lors du concours Eolia à Strasbourg.

Alfred Kreiss, directeur

Il entre dans l’association en 1975. Alors âgé d’onze ans, il apprend à jouer de la clarinette.
Il reprend la direction de l’Harmonie en 1988, et prend la direction de l’école de musique de la vallée de la Sauer (ou ECMU).

Quand l’association s’agrandit, il propose au Président de retaper sa grange afin d’en faire une salle de répétition.
Il y mènera pendant une vingtaine d’années et avec ses musiciens, une diversification et une expansion du répertoire, tout en y attachant une exigence particulière.
En 2008, Il laisse son poste de directeur de l’ECMU à Renaud Schmitz, et, à la demande de Mr Mammosser, Maire de Soultz, il prend en main l’école de musique de Soultz-sous-Forêts. Il en dirige l’Harmonie, ainsi que celle de Wissembourg.

Il a fêté en 2013 ses vingt-cinq années de service au poste de directeur.

Philippe Mettling, président

Il entre lui aussi en tant que musicien dans la Musique Union en 1960.
Tout d’abord trompettiste, il s’essayera ensuite au baryton, pour enfin s’atteler au tuba, son instrument de prédilection.

Immédiatement, il s’implique dans le fonctionnement de l’association, puisque dès 1968, il est élu au poste de trésorier.
Toujours au service de l’harmonie, il fait partie du grand orchestre, mais aide également au développement des musiciens en herbe puisque jusqu’en 2012, il reste présent pour soutenir la Formation des jeunes.

En 1979, Il est élu au poste de président, fonction qu’il exerce aujourd’hui encore avec beaucoup d’efficacité et d’engagement.
Il a fêté en 2014 ses trente-cinq années au poste de président de l’association.